媒体

Le Lebey des bistrots 2017

Le Lebey des bistrots 2017

2017/Apr/Wed
Gault&Millau 2017

Gault&Millau 2017

2016/Dec/Tue

Le très Nantais Bruno Cornu, dont le parcours a été jalonné de rencontres et de lieux enrichissants à Paris, Londres, Atlanta avec Pierre Gagnaire, Nhung Phung, Joël Antunes…. a rejoint la bulle. Son espace accueillant joue dans l’air du moment où la déco de vieux bistrot reconstitué retrouve une clientèle jeune et animée de belles ambitions. Canard séché au café girolles et pickles figues, tournedos de volaille légumes en pot-au-feu, fruits d’automne pochés et pain d’épices. Carte des vins intéressante qui ne lésine pas sur les armagnacs, vins de vignerons, bio, en biodynamie et nature.

Lonely Planet "La Bulle"   Top choice  modern french in Montmartre & Northern Paris

Lonely Planet "La Bulle" Top choice modern french in Montmartre & Northern Paris

2016/Dec/Tue
L'art d'être moderne et vintage à la fois

L'art d'être moderne et vintage à la fois

2016/Nov/Tue

______________
09.2016
Arrivé il y a quelques mois à peine, Bruno Cornu impose déjà son style avec une cuisine originale où tout est question de goût ! Cet ancien du Crillon ose écouter son inspiration pour créer « une cuisine d’instinct et spontanée ». Dernière aventure gustative : associer fenouil, courgette et... chamallow ! Avec trois entrées et autant de plats et desserts, la qualité est de mise dans une carte qui change de couleur chaque mois, au diapason des saisons. Toujours en collaboration avec de petits producteurs français, le chef travaille en direct avec les commerçants locaux (boulanger, fromager...) pour assurer la fraîcheur du produit. Côté salle, dans une ambiance rétro moderne — tables et chaises en bois, parquet ancien — on déjeune en écoutant Moriarty ou Led Zeppelin. Un côté vintage en parfaite harmonie avec ce quartier historique et populaire de la capitale.

La bulle participe aux Semaines du Mangeons Local Paris Ile-de-France à partir du 05/09/16

La bulle participe aux Semaines du Mangeons Local Paris Ile-de-France à partir du 05/09/16

2016/Sep/Mon

La bulle
participe
L’Ile-de-France à l’honneur pendant 2 semaines !
Save the date ! Le rendez-vous incontournable des locavores en cette rentrée 2016 : les Semaines du Mangeons Local Paris Ile-de-France. Pendant deux semaines, agriculteurs, artisans et restaurateurs de la démarche MANGEONS LOCAL EN ILE DE FRANCE mettent le local à l’honneur dans les assiettes, comme sur les étals. L’occasion de revendiquer haut et fort son appartenance à la démarche collective et son engagement pour une agriculture vertueuse et une cuisine maison, de qualité.

Travel   6 European Countries, 9 Days, 0 Planes: published in The New York Times

Travel 6 European Countries, 9 Days, 0 Planes: published in The New York Times

2016/May/Sat

Explorer
By SUSAN KEITH and JOHN OUDENS MAY 28, 2016
The pleasure, we decided, would be in the process. We would think of trains not as mere modes of transit but as relaxing destinations in themselves. During our stops — in Stockholm, Copenhagen, Cologne, Paris, Barcelona and Madrid — we would resist the urge to hit every tourist destination. But in each city we would take in culture and eat or drink something typical.

... and rode a high-speed Thalys train to Paris, where we visited museums and had two lovely meals. One was lunch at La Bulle, an elegant and yet homey spot on Rue Louis Blanc in the 10th Arrondissement, where we had excellent ratatouille and lieu, a white fish...

Le Lebey des bistrots 2016 22/04/2016

Le Lebey des bistrots 2016 22/04/2016

2016/Apr/Thu

Deux cocottes

Guide Gault&Millau 2016 Paris

Guide Gault&Millau 2016 Paris

2016/Apr/Fri
Pudlo Paris 2016

Pudlo Paris 2016

2016/Mar/Tue
Les Inrockuptibles du 27-01 au 02-02-16 "Hot spot : La Bulle"  par Emilie Laystary

Les Inrockuptibles du 27-01 au 02-02-16 "Hot spot : La Bulle" par Emilie Laystary

2016/Jan/Tue

Légumes frais et pièces de viande découpées sur place, the place to Bulle.
" Salle aux murs taupe sur parquet clair, lumière tamisée, atmosphère classe sans trop en faire. La même ambiance sobre mais gracieuse se dégagera des assiettes préparées par Romain Perrollaz, chef de 26 ans diplômé de Ferrandi.
Ici, légumes de..."

Gault&Millau 2016

Gault&Millau 2016

2016/Jan/Mon

"Alberto Rebolledo ne coince pas la bulle, bien au contraire il s'active pour produire des plats savoureux et généreux dans un espace accueillant, vieux bistrot reconstitué, formica et parquet de bois brut : émietté de tourteau au citron vert, guacamole et crème d'oignons, pavé de cabillaud, tombée de poireaux, coques et fingers de sardines, coing confit sur pain d'épices, chantilly vanillée pour des assiettes probantes, pas loin des deux toques. Le tout arrosé de vins de vignerons, bio, en biodynamie et nature."

RTL.fr "Où dîner ?"

RTL.fr "Où dîner ?"

2015/Dec/Thu

Situé dans le 10e arrondissement, La Bulle décline son menu du 31 en une entrée, un plat et un dessert pour la somme de 70 euros. Son ambiance bistrot néo-rétro fait de l'établissement un agréable endroit où dîner en famille ou entre amis. Les plats y sont travaillés de façon à proposer une cuisine fine à la clientèle. À découvrir sur le site internet.
La Bulle, 48, rue Louis Blanc, 75010 Paris

Les inRocKs lab : [Recette] Pavé de merlu, encornet & crémeux de carottes, du restaurant La Bulle © 2015 Les Inrocks

Les inRocKs lab : [Recette] Pavé de merlu, encornet & crémeux de carottes, du restaurant La Bulle © 2015 Les Inrocks

2015/Sep/Fri

magazine news
cuisine
"Recette coup de cœur"

 la Fabuleuse Fête du Mangeons Local: Un arrivage de produits frais sur les Berges de Seine qui sent bon l’Île-de-France

la Fabuleuse Fête du Mangeons Local: Un arrivage de produits frais sur les Berges de Seine qui sent bon l’Île-de-France

2015/Sep/Fri

Toques en kiosques !

Les chefs « Mangeons Local en Île-de- France, Des Produits d’Ici, Cuisinés Ici » investissent les quais de Seine le temps d’un weekend et improvisent recettes et petits plats avec comme ingrédients… vos courses en direct du marché de la Fabuleuse Fête ! Passez commande, installez-vous confortablement... Pour la suite, vous êtes entre les mains expertes du chef.

Le gastronome parisien : La Bulle, changement de chef réussi pour le pétillant néo-bistrot

Le gastronome parisien : La Bulle, changement de chef réussi pour le pétillant néo-bistrot

2015/Sep/Tue
Quefaire.paris.fr LE PARIS DES PARISIENS

Quefaire.paris.fr LE PARIS DES PARISIENS

2015/May/Wed

"Niveau dîner exceptionnel où l'on se fait plaisir, j'adore le restaurant La Bulle. Romain, un jeune chef de 26 ans diplômé de l'école Ferrandi, y propose une cuisine de saison et des produits locaux."

Le Lebey des bistrots 2015

Le Lebey des bistrots 2015

2015/Apr/Wed
Salon International de l'Agriculture Mangeons local en Ile-de-France

Salon International de l'Agriculture Mangeons local en Ile-de-France

2015/Feb/Sat

Ils sont sur le stand ! Les démos culinaires Allée E - Stand 26
samedi 21 février

Semaine de la gastronomie française en Palestine organisée par le Consulat Général de France à Jérusalem et l'Institut français de Jérusalem

Semaine de la gastronomie française en Palestine organisée par le Consulat Général de France à Jérusalem et l'Institut français de Jérusalem

2015/Feb/Mon

"La cuisine est le lieu privilégié de la découverte, du partage et donc de la rencontre de l'autre. Et c'est justement l'objectif de cette première édition de la semaine de la gastronomie française en Palestine : faire venir des chefs français en Palestine, reconnus pour leur talent et qui, pour la plupart, ne connaissent de la Palestine que ce qu'ils peuvent en lire, voir ou écouter au travers des médias..."

Paris Première : Très Très Bon dimanche 8 février 2015 #TTBon

Paris Première : Très Très Bon dimanche 8 février 2015 #TTBon

2015/Feb/Sun

Dossier consacré à l'oursin

Les bonnes tables (ou pas) de Jack et Walter > La Bulle : Oh les beaux produits !

Les bonnes tables (ou pas) de Jack et Walter > La Bulle : Oh les beaux produits !

2015/Feb/Sun

"Bienvenue dans le dixième arrondissement, à proximité du Canal Saint-Martin, c’est un peu moins trendy que la rue du Faubourg Saint-Denis mais il faut savoir aussi sortir des sentiers battus pour découvrir de belles adresses !
C’est là qu’un couple de passionnés gourmands a créé il y a déjà sept ans La Bulle, une belle table entre cuisine bistrotière et cuisine bistronomique. Cécile et Benjamin ne cuisinent pas mais ont la passion des beaux produits et Benjamin est intraitable sur la qualité. Ainsi les viandes viennent de la Mayenne, de chez Meignan le boucher-éleveur de Laval, les poissons de la criée de Royan et Oléron et désormais aussi, à l’image d’Alléno, Benjamin privilégie un approvisionnement locavore, redécouvrant les beaux produits d’Ile de France..."

Fricote Magazine n°16 décembre 2014

Fricote Magazine n°16 décembre 2014

2014/Dec/Mon

On parle de La bulle et de notre chef Alberto Rebolledo (12 pages consacrées à la confrérie du Diapason) dans le nouveau Fricote Magazine, disponible chez les marchands de journaux ou sur le shop http://shop.fricote.fr/

Les Marchés hebdo, Viande Magazine "La restauration traditionnelle tire son épingle du jeu"

Les Marchés hebdo, Viande Magazine "La restauration traditionnelle tire son épingle du jeu"

2014/Dec/Fri

"Les restaurants traditionnels s'en sortent quand ils proposent des produits de qualité qui ont du goût, estime le Gira. Comme ici à La bulle (Xe Paris) où le jeune chef Alberto Rebolledo présente son plat phare : pluma de cochon ibérique, mousseline de navets longs et betteraves multicolores."

Guide Lebey des bistrots, 2014

Guide Lebey des bistrots, 2014

2014/Jun/Tue

"Spectaculaire bond en avant pour ce bistrot qui mérite que l'on s'écarte du canal Saint-Martin pour aller à sa rencontre. L'arrivée d'un nouveau chef en 2013, Alberto Rebolledo qui a travaillé chez Westermann, Bocuse, Marx, a permis à la cusine de se montrer plus créative..."

Guide Pudlo Paris, 2014

Guide Pudlo Paris, 2014

2014/May/Sat

[...] vaste choix de crus dans tous les terroirs vaut la dégustation appliquée...

Infrarouge, Nouveaux bistrots et restos parisiens, Eté 2014

Infrarouge, Nouveaux bistrots et restos parisiens, Eté 2014

2014/Jan/Mon

"Non l'adresse n'est pas nouvelle. Elle a même quelques centaines de services derrière elle, mais cette année, elle nous a bluffés. Un changement de chef et ce qui n'était qu'un bistrot de quartier plus que correct, est devenu, notamment au dîner, une adresse assez renversante. Y'a de la joie dans l'assiette, de l'envie de plaire, du plaisir à cuisiner et nous, on y retourne le plus souvent possible..."

Le Parisien Magazine, 8 nov. 2013

Le Parisien Magazine, 8 nov. 2013

2013/Nov/Fri
A nous Paris, du 4 au 10 nov. 2013

A nous Paris, du 4 au 10 nov. 2013

2013/Nov/Mon
www.afoodtale.com/restaurant_la-bulle

www.afoodtale.com/restaurant_la-bulle

2013/Jun/Mon

La Bulle, le genre de bistrot de pleine tendance qui, après un passage avide, s’est rapidement mis à la page en embauchant un jeunot aux classes remarquables, Alberto Rebolledo (28 ans, ex Westermann à Strasbourg, Bocuse à L’Auberge du Pont de Collonges, ou Marx au Château Cordeillan-Bages), amenant avec lui un sourcing de style...

http://www.melopapilles.com/                    La Bulle de fraîcheur parisienne

http://www.melopapilles.com/ La Bulle de fraîcheur parisienne

2013/Apr/Mon

"On pense connaitre sa ville comme sa poche, et pourtant Paris regorge de jolies adresses qui nous sont encore inconnues. Il en était ainsi du restaurant La Bulle, ouvert depuis quelques années par Cécile et Benjamin, un couple charmant qui reçoit ses clients avec chaleur et attention. Aux abords du canal Saint-Martin, ce néo-bistrot à la déco sobre et efficace est baigné de lumière la journée, entouré de baies vitrées, et tamisé le soir par des lampes design choisies avec soin. Dans une ambiance bleutée, on s'installe tranquillement pour déjeuner, goûter ou dîner, tout en laissant le temps hors de portée...

L’expansion magazine, n° 783 avril 2013

L’expansion magazine, n° 783 avril 2013

2013/Apr/Tue

« Mon déjeuner avec... Jean-Luc Mélenchon »

Le Bonbon Paris Est, n° 28 mai 2012,  La bonne chronique de Catherine Benguigui

Le Bonbon Paris Est, n° 28 mai 2012, La bonne chronique de Catherine Benguigui

2012/May/Tue

Le goût du risque !
[…] Un matin alors que je sortais de la piscine, j'aperçus à l'angle de la rue Louis-Blanc une sorte de maison montée sur pilotis. Une terrasse s'enroulait autour de grandes baies vitrées, et là, des chaises vert amande et des tables gris souris attendaient patiemment les clients, au milieu de plantes touffues. Le soleil de fin de matinée et la douceur du temps conféraient à l'endroit l'esprit et le charme d'un jardin anglais. A l'intérieur, le parquet de bois brut et les lampes suspendues renforçaient la chaleur et la bienveillance du lieu. Lorsqu'un serveur, d'une gentillesse désarmante, me demanda si je voulais manger, je me suis dit que j'allais me réveiller et retrouver le café au goût de lavasse, les œufs baignant dans l'huile et le coup de pied au cul en guise d'au revoir, coutumier de la plupart des brasseries du quartier !
Peu habituée à tant d'attention, je pris la carte dans un état second. Les plats, tous à base de produits frais, annonçaient une cuisine créative, qui laissait entrevoir une éclaircie dans mon chaos nutritionnel ! […]

Le Figaroscope, n° 21043, 28/03/2012

Le Figaroscope, n° 21043, 28/03/2012

2012/Mar/Wed

Colette Monsat, Hugo de Saint Phalle, François Simon
Les cantines des candidats,
LE LIEU. Ca se passe entre Louis-Blanc et Stalingrad, dans un bistrot de quartier, gentiment remis au goût du jour par un décor postindus avec tables en zinc, piliers d'origine et grand bar que viennent ambiancer de jolies lumières, le soir. L'ensemble vous a un petit côté « loft tranquille » qui ne peut que plaire à la mouvance boboïsante du quartier (Valmy est à deux pas). Et accessoirement à Cécile Dufflot, grande habituée aussi des lieux.
L'ASSIETTE. C'est l'une des cantines préférées de Jean-Luc Mélenchon [...]proche de son domicile. Il y vient pour un café, un lait-fraise l'après-midi, un plat le soir. « Discret avec toujours un mot gentil » souffle le serveur...

Fooding 2009 Paris/(Néo) Bistrots

Fooding 2009 Paris/(Néo) Bistrots

2009/Nov/Mon

Coincé entre le quartier tamoul et ambiance canal, dans le 10e nord, un endroit très taupe, vitré, bambou, parquet brut, mur de briques, vous voyez ? Et des assiettes très… comment dire Elle à Table, c’est cà ! Urbains chics qui déposez vos morpions à l’école d’à côté, cet endroit est pour vous. Et naturellement aussi un peu pour nous, car accueillant, agréable, et même bon ! Voir ce tartare cabillaud et mangue qui a la bonne dose de citron vert, ou cette belle poêlée de fenouil, et ce foie de veau aux fruits rouges moins bêtes qu’il n’en a l’air.
K.B.

http://www.nouveau-paris-ile-de-france.fr

http://www.nouveau-paris-ile-de-france.fr

2008/Sep/Mon

« Pour une pause gastronomique, optez pour le restaurant La Bulle, au 48 rue Louis Blanc (rue perpendiculaire au quai de Valmy). Dans un décor mêlant la chaleur d'une maison de campagne – avec ses murs en briques et son parquet en bois brut – et ambiance design, vous profiterez d'une carte audacieuse garnie d'œufs cocotte aux cèpes et aux girolles, de tournedos de thon au chorizo et de cheese-cake aux deux gingembres... »

http://adrianmoore.blogspot.com        Wednesday, October 24, 2007

http://adrianmoore.blogspot.com Wednesday, October 24, 2007

2007/Oct/Wed

Adrian Moore
In my quartier, before a few weeks ago, there wasn't much to look forward to, aside from fake nippons, bad kebabs, and greasy-spoon brasseries. All that seems to have changed, with the new bistro, La Bulle, a fresh new reincarnation of what was, a few months ago, a pretty skanky bar/café. The exposed walls have remained, but with a fresh modern remake: soft lighting, good music, a young, friendly staff, and a cuisine "pimpant". Tuna tartar with wasabi "guacamole" and homemade "papadoms", an oriental-ish chicken filet and herb salad, seabass with mango, lambchops with bordelaise sauce,mushrooms, cumin-flavoured carrots. A young chef who's done England, Spain and Italy, a 30€ menu: entrée, plat, dessert. Two weeks after opening, on the right track. Nothing too radically creative, but good food and attitude. Looking forward to what they can acomplish....

Le Point 26 mai 2011, Jérôme Cordelier et Christine Rigollet

Le Point 26 mai 2011, Jérôme Cordelier et Christine Rigollet

-0001/Nov/Mon

Rémi Féraud en aparté[…] 10e.Ce maire à plein temps connaît parfaitement son arrondissement, où il habite depuis 1998, d'abord quai de Jemmapes, puis rue Bichat. Il aime le carré de de l'hôpital Saint-Louis, le paysage ferroviaire depuis la rue d'Alsace, l'église Saint-Vincent-de-Paul, le canal (l'hiver), la place Sainte-Marthe […] Il déjeune à La bulle, à côté du lycée Colbert […].

Black Ink, automne 2008

Black Ink, automne 2008

-0001/Nov/Mon

La Bulle
The bistronomique trend (bistros appealing to gourmands) is in evidence at La Bulle, on a dull corner in the Tenth Arrondissement where nothing happens but really good food. For now the traffic _ a mix of locals and foodies_ goes easy on weeknights but gets heavier on the weekends ; still, no one minds if you take all night to finish off the lavender crème brûlée. Look for a starter of poached egg with foie gras and asparagus (a knockout) or the main course of sea bass with mango and polenta, pleasantly light and bright.

Le MIAM,  n° 16  Gratuit épicurien nov./déc. 2008

Le MIAM, n° 16 Gratuit épicurien nov./déc. 2008

-0001/Nov/Mon

Philippe Toinard

Mes coups de cœur de l’année
On ne donnait par cher de ce restaurant à ses débuts. Pensez donc, le duo Thomas et Benjamin avaient repris un vieux rade de quartier, un peu à l’écart du canal boboland voisin. Et finalement, avec une cuisine bien léchée et des prix attractifs, ils ont su attirer le chaland au ventre qui criait famine. Désormais ouvert 7 jours sur 7, preuve que la séduction a opéré, ils continuent de régaler à coup de noix Saint-Jacques aux marrons, de picata de veau au Marsala et risotto aux cèpes, et de gratin de figues au Banyuls et son palet aux amandes. On aime à penser que c’est la petite adresse qui vous perdra.

Le Nouvel Observateur juin 2008, Les 400 lieux branchés de Paris, Le choix de l’Obs

Le Nouvel Observateur juin 2008, Les 400 lieux branchés de Paris, Le choix de l’Obs

-0001/Nov/Mon

La bulle, L’îlot. En pleine terre bobo, prolongation naturelle des rives du canal Saint-Martin, il n’y avait jusqu’à présent que boui-boui indiens et quelques sandwicheries. Deux anciens serveurs du Sporting voisin sont venus satisfaire les besoins de vie sociale en bas de chez soi et ont aménagé une vraie bulle mode. Parquet brut, touches colorées, ardoise, détails design dans la vaisselle, et serveurs coupe dernier cri. Dommage que la carte soit un peu figée.

Le Nouvel Obs Paris Ile-de-France, n° 2247 29/11/07 au 5/12/07

Le Nouvel Obs Paris Ile-de-France, n° 2247 29/11/07 au 5/12/07

-0001/Nov/Mon

Morgane Bertrand

Coup de food, le petit nouveau
La rue Louis Blanc (10e), qui n’accueille depuis quelques années que currys tamouls et yakitori japonais, connaît à son tour le charme de la gentrification. L’ancien Colbert, sas à expresso entre l’école et le boulot pour les parents matinaux, est devenu la Bulle. Le matin, c’est toujours un café. Midi et soir, c’est une table bistronimique. Vitrine mauve, tables anthracite, chaises vert fluo et lumière tamisée. La carte s’amuse aux associations raffinées et souvent inattendues (tartare de thon à la mousse d’avocat et wasabi, canard grillé aux coings…). Les produits sont goûteux, les cuissons maîtrisées, les assiettes copieuses et les prix… élevés pour le quartier.

A nous Paris, du 14 au 20/01/08

A nous Paris, du 14 au 20/01/08

-0001/Nov/Mon

Philippe Toinard

« Sur de bons rails LA BULLE »
Dans le 10e arrondissement, gustativement parlant, les nouveautés voient majoritairement le jour sur les quais de Valmy ou de Jemmapes. Comme si s’aventurer ailleurs était considéré comme une prise de risque inconsidérée. Thomas et Benjamin ont fait fi des remarques et repris, derrière la gare de l’Est, quelques semaines avant que ça ne sente le sapin dans tous les foyers, un vieux rade de quartier. […] voilà le bar transformé en bistrot avec moult parquet foncé, murs de briquettes et peinture lavande. Et le quartier de rappliquer, trop heureux de découvrir une adresse à la hauteur de ses espérances. Restait à voir de quel bois le chef se chauffait. En moins de temps qu’il n’en faut pour poêler un foie gras et le servir avec des pommes, il a mis les points sur les i et rassurer tout le monde sur la qualité des plats. On pourrait en revanche lui reprocher une générosité débordante même si certains gros mangeurs ne s’en plaignent pas.

Petit futé Paris resto

Petit futé Paris resto

-0001/Nov/Mon

2011

C’est une vraie joie pour les riverains d’avoir désormais en bas de chez eux une adresse aussi gourmande. Peinture couleur lavande, parquet foncé et murs de briquettes, cette Bulle possède un charme certain qui incite à passer à table. Et la déception n’est jamais à l’ordre du jour. En revanche, appétits de moineaux s’abstenir, le chef ayant tendance à avoir la main un peu lourde, ce qui n’est pas pour déplaire à tout le monde, à commencer par les amateurs de coquilles Saint-Jacques trop heureux d’en découvrir cinq dans leur assiette alors qu’il ne s’agit que d’une entrée servie avec des marrons et enveloppée d’une sauce crémeuse. La suite est à la hauteur de nos espérances avec une piccata de veau au marsala et son risotto aux cèpes, puis un gratin de figues au banyuls et son palet aux amandes.

了解最新信息( * )